souvenir d’un pianiste singulier

petrucciani005.jpg

 souvenir d'un pianiste singulier dans musiques pdf

 avec michel petrucciani

 

Un blog à propos de la littérature et de la poésie (c’est la « catégorie »dans laquelle « L’instant » s’est inscrit), on l’a dit en introduction, peut s’intéresser (heureusement) à d’autres formes artistiques: la musique en tête sans aucun doute. Et ceux qui connaissent son auteur ne seront pas surpris d’y découvrir du jazz.

Aujourd’hui, je consacre cet article au pianiste Michel Petrucciani. A la suite d’une conversation avec mon ami Jean-Jacques Pussiau dont il a déjà été question ici (à propos d’Ornette Coleman) j’ai rédigé ce petit texte à son intention. Jean-Jacques fut celui qui le premier enregistra Michel Petrucciani et c’est donc à lui que nous devons d’avoir connu ce pianiste singulier. (On notera aussi que le trompettiste Alain Brunet qui se fit connaître vers ici -je veux dire du côté de Perpignan- à la fois comme ami, comme musicien et aussi comme sous-préfet de Céret avait accordé une place à Michel Petrucciani, très tôt, dans son orchestre d’alors).

Pour en savoir un peu plus à propos de Michel Petrucciani, trop tôt disparu (1962/1999), on pourra lire le texte ci-joint…une tentative « littéraire » d’évocation/souvenir. 



Laisser un commentaire

Il était une fois... |
célia dojan |
marietheresedarcquetassin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Lyllie
| RETOUR CHARIOT, par Pierre ...
| meslectures14