La « rentrée musicale », une alternative.

Une alternative à la rentrée littéraire c’est la rentrée musicale. akikoyamamoto.jpg Akiko Yamamoto

Dénicher quelques bons disques (ou quelques bons téléchargements…ou même quelques écoutes gratuites en ligne) et vivre quelques instants musicaux et toutes les émotions qui vont avec c’est aussi important que les bonnes lectures qui s’offrent à nous. Assurément. (On pourrait même se demander ce que serait une lecture qui ne serait pas « musicale »! Mais cela, ça serait évidemment une autre histoire…)

 Bien plus que dans le domaine de la forêt encore vierge des livres de ce mois-ci, « L’instant » a fait une petite sélection un peu dans tous les genres musicaux (rien ne dit d’ailleurs que les musiques du monde, le rock et l’alternative pour ne pas parler de la musique contemporaine ne trouvent pas bientôt leur place ici).

Une sélection n’est pas une classification, une hiérarchisation. C’est en partie le hasard qui a guidé la recherche. Celle-ci s’est donc arrêtée sur ses « coups de coeur » sans vouloir explorer de façon analytique et encore moins exhaustive tout ce qui pouvait se présenter à nous depuis quelques jours.

Dans le désordre voici donc quelques promesses annoncées!

Brahms tout d’abord, par le Quatuor Ebène et la pianiste Akiko Yamamoto

brahms.jpg

Il s’agit d’une très belle interprétation du quatuor n°1 en Cm op 51 et du quintette avec piano en Fm op 34: d’où la présence autour du jeune quatuor français de la pianiste japonaise Akiko Yamamoto (un CD Virgin en écoute gratuite sur spotify ou musicme par exemple)

yamamoto.gifAkiko Yamamoto

Vivaldi en deuxième lieu: les « gloria » RV 588 et 589 par le Concerto italiano de Ronaldo Allessandrini avec Sara Mingardo, contralto

mingardo1.jpg (un disque Naïve dont on peut écouter des extraits -des plages entières- sur l’excellent site de l’éditeur www.naive.fr )

Anne Gastinel, la violoncelliste dans un récital de musique espagnole (Granados, de Falla, Cassado) en troisième lieu. Elle y est en duo avec le guitariste Pablo Marquez. Ca s’appelle « Ibéria » et à ce jour c’est à paraître chez Naïve le 22 septembre.

gastinel4.jpg (dès maintenant des plages entières à l’écoute sur le site naïve)gastinel.jpg

Sur le label ECM on peut sans peine dénicher trois bijoux:

* Un disque avec l’altiste Kim Kashkashian 

ecm2.jpg  et aussi le Münchener Kammerorchester dirigé par Alexander Liebreich, leBoston modern orchestra project, Neharot Neharot, Betty Olivero…musiques d’Argentine, d’Espagne, rencontres israéliennes et arméniennes. Un beau programme.

* Un disque du très beau pianiste (on parle de sa musique, évidemment) américain Steve Khun, musicien intimiste et raffiné, inspiré par Bill Evans.

 ecm3.jpg

Il est accompagné par le bassiste  David Fink et le batteur Joey Barron (l’un des meilleurs!). Comme il s’agit d’un « Mostly Coltrane » qui renvoit bien sûr aux thèmes favoris du saxophoniste mais aussi à Sonny Rollins, Steve Kuhn est également accompagné de l’un des plus certains « coltraniens » de tous, Joe Lovano.

* Toujours chez ECM signalons aussi un disque du pianiste italien Stefano Bollani « Store in water ».

ecm.jpg   Il est accompagné par Jasper Bodiben et Morten Lund. Stefano est l’un des meilleurs de son jeune temps.

Pour conclure, signalons que la Cité de la Musique à Paris présentera du 16 octobre au 17 janvier 2010 une exposition intitulée « We want Miles » wewantmiles.jpgà l’occasion du cinquantième anniversaire de « Kind of Blue » dont « L’instant » s’est déjà fait l’écho dans un précédent article.

 

 

 



Laisser un commentaire

Il était une fois... |
célia dojan |
marietheresedarcquetassin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Lyllie
| RETOUR CHARIOT, par Pierre ...
| meslectures14