Les jours heureux

liberte.jpg

C’est sans raison que l’on devient « pragmatique ».

C’est sans raison que le pragmatisme devient une espèce de doctrine ou d’idéologie, ou d’opinion plus ou moins généralisée qui consiste en à peu près ceci :

« Le réel est comme il est : il suffit de s’adapter, il faut, même si cela en coûte s’adapter, toute autre position est vouée à l’échec voire à la catastrophe. »

Face à la mondialisation, face à la « crise », il n’y a qu’une solution, selon les « pragmatiques » qui gouvernent le monde, chacun à sa façon, c’est de subir les événements.

Comme si le réel était une « donnée » définitive. Comme si le réel n’était en rien un projet. Comme si « transformer le monde » était une imbécilité. Qu’on la qualifie d’utopie ou de pure folie.

resistantsduplateaudesg.jpg

(Résitants au Plateau des Glières)

En 1940 les Français ont subi la défaite. Ils ont baissé la tête. Ils ont vécu l’occupation nazie. Mais certains ont résisté. Certains ne voulaient pas du monde tel qu’il leur était imposé. Ils voulaient un autre monde. Ils ont, ô combien, transformé le monde de 40, d’Hitler et de Vichy, pour en 44 libérer leur pays.

Ils ont fait plus : ils ont pensé, voulu, organisé la société qui devait être reconstruite. Ils l’ont imaginée en fonction de leur expérience, des erreurs qui avaient permis la montée de l’hitlérisme après celles d’autres dictatures.

Ils ont voulu une société fraternelle, libre et égalitaire.

Ils ont voulu, en refondant les principes de la République et de la démocratie, réaliser un programme politique global.

Au moment où le pays était au plus bas dans sa capacité à produire, au moment où ce qui allait devenir le « PIB » était encore infime, le gouvernement qui n’avait que la richesse de sa morale et de sa légitimité commença à mettre en œuvre le programme politique du Conseil National de la Résistance.

couvcnr.gif

Ce programme s’intitulait « Les Jours Heureux ».

Il vient d’être publié aux éditions de la Découverte (sous ce titre).

Il est urgent et important de lire ce texte. Il conviendrait, il me semble, qu’il soit enseigné dans toutes les écoles, collèges et lycées de France.

Mais voilà : ce programme du CNR, mis en œuvre (pour une bonne part, pas totalement car, sans doute, le « pragmatisme » commença rapidement à pointer le « bout de son nez ») entre 44 et 52, a commencé à être défait dans les années 70, puis dans les années 80, 90 et de façon paroxystique depuis trois ou quatre ans.

lecnrlalibration.jpg

(Le Conseil National de Libération)

« Les jours heureux » (le livre) montre, chapitre par chapitre, comment s’est faite la mise en place. Et surtout comment s’est imposée la déconstruction de cette société voulue par le CNR.

Il y a là, dans ces pages, une sorte d’explication lumineuse des temps que nous traversons.

imagesca9x3wan.jpgimagesca9x3wan.jpgimagesca9x3wan.jpg

(Les « Glières » aujourd’hui)

Cette explication, cette mise en lumière devrait nous conduire à « résister », à imaginer des « jours heureux » ; en d’autres termes, le monde tel que nous voudrions qu’il soit ; à nous battre pour cela, à ne pas nous résigner.

C’est à cela aussi que sert l’Histoire.

Le combat a commencé comme cela, ne l’oublions pas maintenant que cela s’éloigne et s’estompe… :

http://www.musicme.com/Yves-Montand/albums/Chansons-Essentielles-5050466553720.html?play=21

(« Le chant des partisans » par Yves Montand. Les paroles sont de Joseph Kessel)

Il faudra bien que cela se produise ainsi :

http://www.musicme.com/Charles-Aznavour/albums/Indispensables-0724357970204-02.html?play=18

(« Les jours heureux » par Charles Aznavour)

Pour que nous puissions nous enchanter toujours, encore, avec de belles musiques, de celles qui font la vie. Comme celle-ci (Le pianiste Hank Jones qui vient de nous quitter et la merveilleuse chanteuse Roberta Gambarini) :

http://www.musicme.com/Hank-Jones/albums/You-Are-There-0602517370678.html?play=01

images.jpgimages.jpgimages.jpg



Laisser un commentaire

Il était une fois... |
célia dojan |
marietheresedarcquetassin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Lyllie
| RETOUR CHARIOT, par Pierre ...
| meslectures14